filtre +
filtre -

Pourquoi la newsletter est-elle devenue l’ennemi de l’entrepreneur ?

_DSC6289

Pourquoi la newsletter est-elle devenue l’ennemi de l’entrepreneur ?

Soyez franc. Lisez- vous les newsletters que vous recevez chaque mois dans votre boite email ? Trouvez-vous que l’information est souvent noyée dans un texte ou la quantité prend le pas sur la qualité ?

C’est un fait ! Les newsletters sont souvent longues, trop longues. Elles s’empilent dans nos boites de réception qui sont déjà pleine à craquer de courriels lus et non classés et de messages que l’on ouvrira après avoir rencontré Jean Paul qui veut renégocier son salaire, avaler son lunch en une demi heure et sauté dans un taxi pour présenter notre nouveau projet à Remi, notre meilleur client.

Alors imaginez la tête d’un patron de pme ou du responsable markéting qui reçoit cinq infolettres longues comme le bras et qui de surcroit, ne se souvient même plus pourquoi il a prit le temps de donner son nom et son email.

Alors pourquoi s’y abonner ? Quelle rôle doit- elle jouer ? Comment la rendre plus attrayante ?
C’est un rendez-vous !

Elle doit fédérer, éduquer, répondre aux problématiques, fidéliser le lecteur par la qualité de l’information fournie qui peut être utilisée dans le cadre de vos activités. C’est son principal objectif. Si elle remplit ces fonctions, je vous garantis que vous allez la conserver précieusement car elle va contribuer à améliorer votre quotidien.

Vous y trouverez de l’information pertinente et malgré votre emploi du temps de ministre, vous trouverez le temps de la lire, d’appliquer et de partager les conseils avec vos équipes. Pour vous rendre la tâche plus facile avant de commencer votre journée, videz votre boite email.

Ne faites pas l’erreur d’écrire pour vos pairs mais plutôt pour vos clients

C’est une erreur fréquente. Les newsletters sont souvent écrites pour vos pairs au détriment de vos clients. Vos confrères comprennent votre façon de vous exprimer. Ils trouveraient même étrange si vous passiez votre temps à vulgariser des concepts qui vous sont familiers.

Vos clients cherchent des réponses à leurs frustrations !

L’information que vous allez communiquer peut vous paraitre futile voire redondante et n’impressionnera surement pas vos collègues, mais c’est une mine d’or pour vos lecteurs. À la fin de la journée, qui paye vos factures ? Les experts ou vos clients ?

Promouvoir vos services

Vous avez le droit et le devoir de parler dans votre newsletter des services ou des produits de votre entreprise. Si je me rends sur votre site web ou sur vos réseaux sociaux et que je décide de vous donner mon adresse courriel, c’est que vos services m’intéressent. Considérez moi donc comme un client potentiel. C’est l’occasion de me parler de vous !

Pour résumer :

La newsletter doit :

  •  Fédérer
  • Éduquer
  • Soyez concis, précis
  • La qualité du contenu doit l’emporter sur la quantité
  • Écrivez pour vos clients et non pour vos pairs
  • Incitez vos abonnés à passer à l’action dans les messages que vous publiez
  • Évitez le jargon technique
  • Imaginez-vous écrire, parler à un client qui serait le porte -parole de la niche à qui vous avez décidé d’offrir vos services
  • Utilisez des exemples, vulgarisez votre discours, incitez les à passer à l’action

Si vous avez aimé cet article partager le à vos amis en cliquant dans les icônes qui se trouvent dans la colonne de gauche.

Bika Bokenda

Suivez nous:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.